Notre mission

Que ce soit à l’hôpital, dans des unités de soins palliatifs, dans des EHPAD ou à domicile, nos bénévoles donnent de leur temps et vont à la rencontre des personnes malades ou en fin de vie. Notre engagement est simplement d’être-là, à leurs côtés, et de proposer une présence, une écoute et des moments de partage.

Être-là - Illustration Accompagnement hôpital
Être-là - Image de groupe

Notre objectif

Notre objectif est que chacun bénéficie de soins de qualité et puisse être entouré, écouté et apaisé, alors même que la maladie, le grand âge ou la fin de vie peuvent isoler et fragiliser les personnes et ébranler leurs proches.

Par notre présence bénévole complémentaire des soins médicaux, nous participons au bien-être, au réconfort et à la qualité des soins des personnes accompagnées. Par notre engagement, nous souhaitons – à notre mesure- faire vivre le lien social et la solidarité entre générations.

Notre ambition

Nous aspirons à créer un large mouvement de réconfort et de solidarité pour que la maladie, le grand âge et la fin de vie soient mieux accompagnés demain.

Nous souhaitons ainsi contribuer à ce que l’accompagnement et les soins palliatifs soient mieux connus et deviennent un droit réel pour tous, partout en France.

Nous souhaitons faire grandir notre mouvement avec une nouvelle génération de bénévoles, d’actifs et de retraités engagés, pour répondre à une demande de plus en plus grande.

En créant cet élan bénévole bienveillant autour des personnes malades et en fin de vie, nous nous donnons pour but d’accompagner plus de personnes, de mieux épauler leurs proches, et d’apporter un soutien croissant aux soignants.

Notre histoire

Alors que l’accès aux soins curatifs et les progrès techniques de la médecine sont fulgurants durant les années 40 et 50, ce sont des situations d’acharnement thérapeutique et d’ignorance de la prise en charge de la douleur qui font émerger des initiatives et un militantisme pour les soins palliatifs et l’accompagnement. Ces travaux précurseurs menés en Grande-Bretagne puis dans d’autres pays anglo-saxons dans les années 60-70 sont peu à peu diffusés en France. Les premiers services et unités spécialisées se créent ainsi de concert avec des associations de bénévoles, durant les années 80.

Le mouvement des soins palliatifs prend de l’ampleur dans les années 80 et 90 et devient une discipline médico-sociale à part entière. Il joue aussi un rôle majeur dans le développement de l’offre de soins par les pouvoirs publics et dans l’inscription des soins palliatifs et de l’accompagnement dans la loi.

Être-là, fondée par 46 Associations d’accompagnement en Soins Palliatifs (ASP) s’inscrit pleinement dans ce mouvement et cette histoire.

Prendre contact
gdpr-image
Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. En consultant ce site Web, vous acceptez notre Politique de confidentialité.
En savoir +